Chapitre 6. Bureautique

6.1. Synopsis

FreeBSD peut faire fonctionner une large variété d’applications de bureautique, comme des navigateurs et des traitements de textes. La plupart de ces derniers sont disponibles sous forme pré-compilée ou peuvent être compilé automatiquement à partir du catalogue des logiciels portés. De nombreux utilisateurs s’attendent à trouver ces types d’applications dans leur environnement de travail. Ce chapitre vous montrera comment installer quelques unes des applications de bureautique les plus populaires sans trop d’effort, soit à partir de versions pré-compilées soit à partir du catalogue des logiciels portés.

Notez que lorsque l’on installe des programmes à partir du catalogue des logiciels portés, ils sont compilés à partir des sources. Cela peut prendre un temps relativement long, en fonction de ce que vous compilez et de la puissance de votre machine. Si la compilation à partir des sources requiert un temps prohibitif, vous pouvez installer la plupart des programmes de l’arbre des ports à partir de version pré-compilées.

Comme FreeBSD dispose d’un système de compatibilité avec les binaires Linux, de nombreuses applications développées à l’origine pour Linux sont disponibles pour votre environnement de travail. Il est vivement recommandé que vous lisiez le Compatibilité binaire avec Linux® avant d’installer des applications Linux. De nombreux logiciels portés utilisant la compatibilité binaire Linux débutent avec le terme "linux-". Souvenez-vous de cela quand vous recherchez un logiciel porté bien particulier, par exemple à l’aide de whereis(1). Dans le reste de ce chapitre on suppose que vous avez activé la compatibilité Linux avant d’installer des applications Linux.

Voici les catégories d’applications couvertes par ce chapitre:

  • Navigateurs (comme Mozilla, Opera, Firefox, Konqueror)

  • Productivité (comme KOffice, AbiWord, The GIMP, OpenOffice.org)

  • Lecteurs de document (comme Acrobat Reader®, gv, Xpdf, GQview)

  • Finance (comme GnuCash, Gnumeric, Abacus)

Avant de lire ce chapitre, vous devrez:

Pour des informations sur comment mettre en place un environnement multimédia, lisez le Multimédia. Si vous désirez configurer et utiliser le courrier électronique, veuillez vous référer au Courrier électronique.

6.2. Navigateurs

FreeBSD n’est pas livré avec un navigateur particulier installé. Au lieu de cela, le répertoire www du catalogue des logiciels portés contient de nombreux navigateurs prêts à être installés. Si vous n’avez pas le temps de tout compiler (cela peut prendre un temps relativement long dans certains cas) nombres d’entre eux sont disponibles sous forme pré-compilée.

KDE et GNOME fournissent déjà un navigateur HTML. Veuillez vous référer au Environnements de bureau pour plus d’information sur comment configurer ces environnements de travail.

Si vous êtes à la recherche de navigateurs légers, vous devriez consulter le catalogue des logiciels portés pour www/dillo, www/links, ou www/w3m.

Cette section couvre les applications suivantes:

Nom de l’applicationRessources nécessairesInstallation à partir du catalogue des logiciels portésDépendances principales

Mozilla

importantes

lourde

Gtk+

Opera

faibles

légère

Version native FreeBSD et Linux disponibles. La version Linux dépend de la compatibilité binaire Linux et de linux-openmotif.

Firefox

moyennes

lourde

Gtk+

Konqueror

moyennes

lourde

Bibliothèques KDE

6.2.1. Mozilla

Mozilla est un navigateur moderne et stable, dont le portage FreeBSD est complet: il présente un moteur d’affichage HTML qui respecte vraiment les normes; il intègre un lecteur de courrier électronique et de forums de discussion. Il possède même un éditeur HTML si vous projetez d’écrire vous-même quelques pages Web. Les utilisateurs de getenv(3) trouveront des similitudes avec la suite Communicator, étant donné que les deux navigateurs partagent certains développements passés.

Sur les machines lentes, avec une vitesse de processeur de moins de 233MHz ou avec moins de 64MO de RAM, Mozilla peut être trop consommateur en ressources pour être vraiment utilisable. Vous pourrez vouloir essayer à la place le navigateur Opera décrit plus tard dans ce chapitre.

Si vous ne pouvez ou ne voulez compiler Mozilla, pour une quelconque raison, l’équipe GNOME de FreeBSD l’a déjà fait pour vous. Installez juste la version pré-compilée à partir du réseau avec:

# pkg_add -r mozilla

Si la version pré-compilée n’est pas disponible, et que vous avez suffisamment de temps et d’espace disque, vous pouvez obtenir les sources pour Mozilla, le compiler et l’installer sur votre système. Cela s’effectue en faisant:

# cd /usr/ports/www/mozilla
# make install clean

Le logiciel porté Mozilla s’assure d’une initialisation correcte en exécutant la configuration de la base de registre chrome avec les privilèges de root privilèges. Cependant si vous désirez récupérer des modules additionnels comme "mouse gestures", vous devez exécuter Mozilla en tant que root pour obtenir une installation correcte de ces modules.

Une fois que vous avez achevé l’installation de Mozilla, vous n’avez plus besoin d’être sous root. Vous pouvez lancer Mozilla en tant que navigateur en tapant:

% mozilla

Vous pouvez lancer directement les lecteurs de courrier électronique et de forums comme montré ci-dessous:

% mozilla -mail

6.2.2. Firefox

Firefox est la génération suivante de navigateurs basés sur le code de Mozilla. Mozilla est une suite complète d’applications, comme un navigateur, un client de messagerie, un client de discussion et bien plus. Firefox est juste un navigateur, ce qui le rend plus petit et plus rapide.

Installez la version pré-compilée du logiciel en tapant:

# pkg_add -r firefox

Vous pouvez également utiliser le catalogue des logiciels portés si vous désirez effectuer la compilation à partir des sources:

# cd /usr/ports/www/firefox
# make install clean

6.2.3. Firefox, Mozilla et le greffon Java™

Dans cette section et la suivante, nous supposerons que vous avez déjà installé Firefox ou Mozilla.

La fondation FreeBSD a acquis auprès de Sun Microsystems une licence de distribution des binaires FreeBSD pour le Java Runtime Environment (JRE™) et le Java Development Kit (JDK™). Les paquetages binaires pour FreeBSD sont disponibles sur le site de la fondation FreeBSD.

Pour ajouter le support Java™ à Firefox ou Mozilla, vous devez installer tout d’abord le logiciel porté java/javavmwrapper. Ensuite, téléchargez le paquetage Diablo JRE™ à l’adresse http://www.freebsdfoundation.org/downloads/java.shtml, et installez-le à l’aide de pkg_add(1).

Lancez votre navigateur et tapez about:plugins dans la barre d’adresse et appuyez sur Entrée. Une page listant les greffons installés s’affichera; le greffon Java™ devrait désormais apparaître dans la liste. Si ce n’est pas le cas, en tant que root, exécutez la commande suivante:

# ln -s /usr/local/diablo-jre1.5.0/plugin/i386/ns7/libjavaplugin_oji.so \
  /usr/local/lib/browser_plugins/

puis relancez votre navigateur.

6.2.4. Firefox, Mozilla et le greffon Macromedia® Flash™

Le greffon Macromedia® Flash™ n’est pas disponible pour FreeBSD. Cependant il existe une couche logicielle ("wrapper") pour utiliser la version Linux du greffon. Ce "wrapper" supporte également les greffons Adobe® Acrobat®, RealPlayer® et plus.

Installez le logiciel porté www/nspluginwrapper. Ce logiciel nécessite emulators/linux_base qui occupe un espace relativement important.

L’étape suivante est l’installation du logiciel porté www/linux-flashplugin7. Une fois le logiciel installé, le greffon doit être installé par chaque utilisateur à l’aide de la commande nspluginwrapper:

% nspluginwrapper -v -a -i

Lancez ensuite votre navigateur, tapez about:plugins dans la barre d’adresse et appuyez sur Entrée. Une liste des greffons actuellement disponibles devrait apparaître.

6.2.5. Opera

Opera est un navigateur complet respectant les standards. Il intègre un lecteur de courrier électronique et de forums de discussion, un client IRC, un lecteur de flux RSS/Atom et beaucoup plus. Malgré cela, Opera reste relativement léger et très rapide. Il est disponible en deux versions: une version "native" pour FreeBSD et une version utilisant l’émulation Linux.

Pour naviguer sur le Web avec la version FreeBSD d’Opera, installez la version pré-compilée:

# pkg_add -r opera

Certains sites FTP n’ont pas toutes les versions pré-compilées, mais Opera peut également être obtenu avec le catalogue des logiciels portés en tapant:

# cd /usr/port/www/opera
# make install clean

Pour installer la version Linux d’Opera, utilisez linux-opera à la place d'opera dans les exemples précédents. La version Linux est utile dans les situations demandant l’utilisation de greffons qui sont uniquement disponibles pour Linux, comme Acrobat Reader®. Dans tous les autres aspects, les versions FreeBSD et Linux devraient être identiques.

6.2.6. Konqueror

Konqueror fait partie de KDE mais peut être également utilisé en dehors de KDE en installant x11/kdebase3. Konqueror est plus qu’un navigateur, c’est également un gestionnaire de fichiers et une visionneuse multimedia

Il existe également un ensemble de greffons pour Konqueror disponible dans misc/konq-plugins.

Konqueror supporte également Flash™; un tutorial pour avoir le support de Flash™ sous Konqueror est disponible à l’adresse http://freebsd.kde.org/howto.php.

6.3. Productivité

Quand on parle de productivité, les nouveaux utilisateurs recherchent souvent une bonne suite bureautique ou un traitement de texte convivial. Bien que certains environnements de travail comme KDE fournissent déjà une suite de bureautique, il n’y a pas de logiciels de productivité par défaut. FreeBSD fournit tout ce qui est nécessaire, indépendamment de votre environnement de travail.

Cette section couvre les applications suivantes:

Nom de l’applicationRessources nécessairesInstallation à partir du catalogue des logiciels portésDépendances principales

KOffice

légères

lourde

KDE

AbiWord

légères

lourde

Gtk+ ou GNOME

The Gimp

légères

lourde

Gtk+

OpenOffice.org

importantes

très lourde

JDK™ 1.4, Mozilla

6.3.1. KOffice

La communauté KDE propose son environnement de travail avec une suite de bureautique qui peut être utilisée en dehors de KDE. Elle comprend quatre composants standard que l’on peut trouver dans d’autres suites. KWord est le traitement de texte, KSpread est le tableur, KPresenter est le programme pour gérer des présentations, et Kontour vous permet de créer des documents graphiques.

Avant d’installer la dernière version de KOffice, soyez sûr d’avoir une version à jour de KDE.

Pour installer KOffice à partir de la version pré-compilée, utilisez la commande suivante:

# pkg_add -r koffice

Si la version pré-compilée n’est pas disponible, vous pouvez utiliser le catalogue des logiciels portés. Par exemple, pour installer KOffice pour KDE3, faites:

# cd /usr/ports/editors/koffice-kde3
# make install clean

6.3.2. AbiWord

AbiWord est un traitement de texte gratuit similaire au niveau de l’apparence et de la prise en main à Microsoft® Word. Il convient pour taper des lettres, des rapports, des mémos, et ainsi de suite. Il est très rapide, dispose de nombreuses fonctions, et très convivial.

AbiWord peut importer et exporter dans de nombreux formats de fichiers, dont certains formats propriétaires comme le .doc de Microsoft®.

AbiWord est disponible sous forme pré-compilée. Vous pouvez l’installer avec:

# pkg_add -r abiword

Si la version pré-compilée n’est pas disponible, il peut être compilé à partir du catalogue des logiciels portés. Le catalogue devra être plus à jour. Cela peut être fait de cette façon:

# cd /usr/ports/editors/abiword
# make install clean

6.3.3. The GIMP

Pour la création et la retouche d’image The GIMP est un programme de manipulation d’image très sophistiqué. Il peut être utilisé comme un simple programme de dessin ou comme une suite de retouche d’image de qualité photo. Il supporte un grand nombre de modules additionnels et présente une interface de création de procédures. The GIMP peut lire et écrire dans un très grand nombre de formats de fichiers. Il supporte l’interfaçage avec des scanners et des tablettes graphiques.

Vous pouvez installer la version pré-compilée en utilisant cette commande:

# pkg_add -r gimp

Si votre site FTP ne dispose pas de la version pré-compilée, vous pouvez utiliser le catalogue des logiciels portés. Le répertoire graphics du catalogue contient également le Manuel de The Gimp. Voici comment les installer:

# cd /usr/ports/graphics/gimp
# make install clean
# cd /usr/ports/graphics/gimp-manual-pdf
# make install clean

Le répertoire graphics du catalogue des logiciels portés contient la version de développement de The GIMP dans graphics/gimp-devel. Une version HTML du Manuel de The Gimp est disponible à partir de graphics/gimp-manual-html.

6.3.4. OpenOffice.org

OpenOffice.org comprend toutes les applications indispensables d’une suite de bureautique complète: un traitement de texte, un tableur, un programme de gestion de présentation, et un logiciel de dessin. Son interface utilisateur est très proche de celle d’autres suites de bureautique, et elle peut importer et exporter dans divers formats de fichiers populaires. Elle est disponible dans de nombreuses langues - l’interface, les correcteurs orthographiques, et les dictionnaires ont été internationalisés.

Le traitement de texte d’OpenOffice.org utilise un format de fichier natif en XML pour augmenter la portabilité et la flexibilité. Le tableur dispose d’un langage de macro et il peut être interfacé avec des bases de données extérieures. OpenOffice.org est déjà stable et fonctionne en natif sous Windows®, Solaris™, Linux, FreeBSD, et Mac OS® X. Plus d’information à propos d’OpenOffice.org peut être trouvé sur le site Web d’OpenOffice.org. Pour une information spécifique à FreeBSD, et pour télécharger directement les versions précompilées, utilisez le site Web de l’Equipe FreeBSD de portage d’OpenOffice.org.

Pour installer OpenOffice.org, faites:

# pkg_add -r openoffice.org

Cette commande devrait fonctionner si vous utilisez une version -RELEASE de FreeBSD. Si ce n’est pas le cas, vous devriez consulter le site de l’équipe de portage d’OpenOffice.org pour télécharger puis installer le paquetage adéquat en utilisant pkg_add(1). Les versions actuelles et de développement sont disponibles.

Une fois l’installation effective, vous avez juste à taper la commande suivante pour exécuter OpenOffice.org:

% openoffice.org

Lors de la première exécution, quelques questions vous seront posées et un répertoire .openoffice.org2 sera créé dans votre répertoire utilisateur.

Si les version pré-compilées d’OpenOffice.org ne sont pas disponibles, vous avez toujours la possibilité de compiler le logiciel porté. Cependant, vous devez garder à l’esprit que cela demande beaucoup d’espace disque et un temps de compilation relativement long.

# cd /usr/ports/editors/openoffice.org-2
# make install clean

Si vous désirez compiler une version localisée, remplacez la dernière ligne de commande avec la suivante:

# make LOCALIZED_LANG=votre_langage install clean

Vous devez remplacer votre_langage avec le code ISO de langage approprié. Une liste des codes de langage supportés est disponible dans le fichier files/Makefile.localized situé dans le répertoire du logiciel porté.

Une fois cela effectué, OpenOffice.org peut être lancé avec la commande:

% openoffice.org

6.4. Lecteurs de document

Certains nouveaux formats de documentation ont gagné en popularité depuis l’avènement d’UNIX®; les lecteurs standard qu’ils nécessitent peuvent ne pas être disponibles dans le système de base. Nous verrons, dans cette section, comment installer ces lecteurs de document.

Cette section couvre les applications suivantes:

Nom de l’applicationRessources nécessairesInstallation à partir du catalogue des logiciels portésDépendances principales

Acrobat Reader®

faibles

légère

Compatibilité binaire Linux

gv

faibles

légère

Xaw3d

Xpdf

faibles

légère

FreeType

GQview

faibles

légère

Gtk+ ou GNOME

6.4.1. Acrobat Reader®

De nombreux documents sont désormais distribués sous forme de fichiers PDF, qui signifie "Format Portable de Document" - Portable Document Format. Un des lecteurs recommandé est Acrobat Reader®, sorti par Adobe pour Linux. Comme FreeBSD peut exécuter les binaires Linux, il est également disponible pour FreeBSD.

Pour installer Acrobat Reader® 7, à partir du catalogue de logiciels portés, faire:

# cd /usr/ports/print/acroread7
# make install clean

Il n’existe pas de paquetage pour des raisons de licence.

6.4.2. gv

gv un lecteur de fichier PostScript® et PDF. Il est a l’origine basé sur ghostview mais présente un plus bel aspect grâce à la bibliothèque Xaw3d. Il est rapide et son interface est simple. gv possède de nombreuses fonctionnalités comme l’orientation, le format du papier, l’échelle, l’anticrénelage. Presque toutes les opérations peuvent être effectuées soit à partir du clavier soit à la souris.

Pour installer gv à partir de la version pré-compilée, faites:

# pkg_add -r gv

Si vous ne pouvez obtenir la version pré-compilée, vous pouvez utiliser le catalogue des logiciels portés:

# cd /usr/ports/print/gv
# make install clean

6.4.3. Xpdf

Si vous désirez un petit lecteur de fichiers PDF, Xpdf est léger et efficace. Il demande très peu de ressources et est très stable. Il utilise les polices de caractères standards de X et ne requiert pas Motif® ou tout autre ensemble d’éléments graphiques pour X.

Pour installer la version pré-compilée d’Xpdf utilisez la commande suivante:

# pkg_add -r xpdf

Si la version pré-compilée n’est pas disponible ou que vous préfériez utiliser le catalogue des logiciels portés, faites:

# cd /usr/ports/graphics/xpdf
# make install clean

Une fois l’installation achevée, vous pouvez lancer Xpdf et utiliser le bouton droit de la souris pour activer le menu.

6.4.4. GQview

GQview est un gestionnaire d’image. Vous pouvez visualiser un fichier avec un simple clic, lancer un éditeur externe, obtenir une pré-visualisation par vignettes, et bien plus. Il propose également un mode présentation et quelques possibilités d’opérations sur fichiers de base. Vous pouvez gérer des collections d’images et trouver facilement les doublons. GQview supporte l’affichage plein écran et l’internationalisation de l’interface.

Si vous désirez installer la version pré-compilée de GQview, faites:

# pkg_add -r gqview

Si la version pré-compilée n’est pas disponible ou que vous préférez utiliser le catalogue des logiciels portés, faites:

# cd /usr/ports/graphics/gqview
# make install clean

6.5. Finance

Si, pour diverses raisons, vous voudriez gérer vos finances personnelles sous FreeBSD, il existe quelques applications puissantes et simples d’emploi prêtes à être installées. Certaines d’entre elles sont compatibles avec des formats de fichiers très répandus comme ceux utilisés par Quicken ou Excel pour stocker des documents.

Cette section couvre les programmes suivants:

Nom de l’applicationRessources nécessairesInstallation à partir du catalogue des logiciels portésDépendances principales

GnuCash

faibles

lourde

GNOME

Gnumeric

faibles

lourde

GNOME

Abacus

faibles

légère

Tcl/Tk

KMyMoney

faibles

lourde

KDE

6.5.1. GnuCash

GnuCash fait partie de l’effort GNOME en vue de fournir des applications puissantes et conviviales pour l’utilisateur final. Avec GnuCash, vous pouvez suivre vos crédits et débits, vos comptes bancaires, et vos actions. Il présente une interface intuitive tout en restant très professionnel.

GnuCash fournit un registre intelligent, un système hiérarchique pour les comptes, de nombreux raccourcis clavier et des systèmes d’autocomplémentation de la frappe au clavier. Il peut diviser une simple transaction en plusieurs étapes plus détaillées. GnuCash peut importer et fusionner des fichiers QIF de Quicken. Il supporte également la plupart des formats internationaux de date et de monnaies.

Pour installer GnuCash sur votre système, faites:

# pkg_add -r gnucash

Si la version pré-compilée n’est pas disponible, vous pouvez utiliser le catalogue des logiciels portés:

# cd /usr/ports/finance/gnucash
# make install clean

6.5.2. Gnumeric

Gnumeric est un tableur, faisant partie de l’environnement de travail GNOME. Il dispose d’un système automatique "devinant" le type d’entrée de l’utilisateur en fonction du format de la cellule avec un système de remplissage automatique pour de nombreuses séquences d’utilisation. Il peut importer des fichiers de nombreux formats populaires comme ceux d’Excel, Lotus 1-2-3, ou Quattro Pro. Gnumeric supporte l’affichage de graphiques grâce au programme de tracé math/guppi. Il dispose d’un grand nombre de fonctions intégrées et permet tous les formats de cellule habituels comme le format numérique, monétaire, date, temps, et bien plus.

Pour installer Gnumeric sous forme pré-compilée, tapez:

# pkg_add -r gnumeric

Si la version pré-compilée n’est pas disponible, vous pouvez utiliser le catalogue des logiciels portés en faisant:

# cd /usr/ports/math/gnumeric
# make install clean

6.5.3. Abacus

Abacus est un tableur léger et facile d’emploi. Il incorpore de nombreuses fonctions utiles dans plusieurs domaines comme les statistiques, la finance, et les mathématiques. Il peut importer et exporter en format Excel. Abacus peut produire des sorties en PostScript®.

Pour installer Abacus à partir de la version pré-compilée, faites:

# pkg_add -r abacus

Si la version pré-compilée n’est pas disponible, vous pouvez utiliser le catalogue des logiciels portés en faisant:

# cd /usr/ports/deskutils/abacus
# make install clean

6.5.4. KMyMoney

KMyMoney est un programme de comptabilité personnelle pour KDE. KMyMoney a pour objectif de fournir et d’incorporer toutes les fonctionnalités importantes que l’on retrouve dans les applications de comptabilité personnelle commerciales. Il met également l’accent sur la facilité d’utilisation et la mise en place d’une comptabilité en partie double. KMyMoney peut importer les fichiers au format Quicken (QIF), suivre des placements, gérer plusieurs monnaies et fournir une quantité de compte-rendus. La possibilité d’importer des fichiers au format OFX est également disponible à l’aide d’un greffon séparé.

Pour installer KMyMoney sous forme d’un paquetage:

# pkg_add -r kmymoney2

Si le paquetage n’est pas disponible, vous pouvez utiliser le catalogue des logiciels portés:

# cd /usr/ports/finance/kmymoney2
# make install clean

6.6. Résumé

Alors que FreeBSD est populaire parmi les fournisseurs d’accès à Internet pour ses performances et sa stabilité, il est quasiment prêt pour une utilisation quotidienne en tant que station de travail. Avec plusieurs milliers d’applications disponibles sous forme pré-compilées ou dans le catalogue des logiciels portés, vous pouvez vous construire l’environnement de travail qui vous conviendra le mieux.

Voici un bref rappel de toutes les applications abordées dans ce chapitre:

Nom de l’applicationNom du logiciel pré-compiléNom du logiciel porté

Mozilla

mozilla

www/mozilla

Opera

opera

www/opera

Firefox

firefox

www/firefox

KOffice

koffice-kde3

editors/koffice-kde3

AbiWord

abiword

editors/abiword

The GIMP

gimp

graphics/gimp

OpenOffice.org

openoffice

editors/openoffice-1.1

Acrobat Reader®

acroread

print/acroread7

gv

gv

print/gv

Xpdf

xpdf

graphics/xpdf

GQview

gqview

graphics/gqview

GnuCash

gnucash

finance/gnucash

Gnumeric

gnumeric

math/gnumeric

Abacus

abacus

deskutils/abacus


Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur https://download.freebsd.org/ftp/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <freebsd-questions@FreeBSD.org>.
Pour les questions sur cette documentation, contactez <freebsd-doc@FreeBSD.org>.