Chapitre 21. Autres systèmes de fichiers

21.1. Synopsis

Les systèmes de fichiers sont partie intégrante de n’importe quel système d’exploitation. Ils permettent aux utilisateurs de lire et stocker des fichiers, de donner accès aux données, et rendre utiles les disques durs. Les systèmes d’exploitation diffèrent par leur système de fichiers natifs. Traditionnellement, le système de fichiers natif de FreeBSD était l'Unix File System UFS qui a été modernisé sous le nom UFS2. Depuis la version FreeBSD 7.0, le système de fichiers Z ou Z File System (ZFS) est également disponible en tant que système de fichiers natif. Consultez The Z File System (ZFS) pour plus d’information.

En plus de ses systèmes de fichiers natifs, FreeBSD supporte une multitude d’autres systèmes de fichiers donnant ainsi un accès local aux données d’autres systèmes d’exploitation, comme les données présentes sur des périphériques USB, les disques flash et des disques durs. Cela comprend également le support pour le système de fichiers étendu de Linux® ou Extended File System (EXT).

Il y a différents niveaux de support de FreeBSD pour les différents systèmes de fichiers. Certains nécessitent le chargement d’un module du noyau et d’autres l’installation d’un ensemble d’outils. Le support de certains systèmes de fichiers est complet en lecture et en écriture alors que pour d’autres il est limité à la lecture.

Après la lecture de ce chapitre, vous connaîtrez:

  • La différence entre les systèmes de fichiers natifs et supportés.

  • Quels systèmes de fichiers sont supporté par FreeBSD.

  • Comment activer, configurer, accéder, et utiliser des systèmes de fichiers non-natifs.

Avant de lire ce chapitre, vous devez:

21.2. Systèmes de fichiers Linux®

FreeBSD offre un support intégré pour plusieurs systèmes de fichiers Linux®. Cette section montre comment charger le support et comment monter les systèmes de fichiers Linux® supportés.

21.2.1. ext2

Le support du noyau pour les systèmes de fichiers ext2 est disponible depuis FreeBSD 2.2. Sous FreeBSD 8.X et versions antérieures, le code était sous licence GPL. Depuis FreeBSD 9.0, le code a été récrit et est désormais sous licence BSD.

Le pilote ext2fs(5) permet au noyau FreeBSD de lire et écrire sur les systèmes de fichiers ext2.

Ce pilote peut également être utilisé pour accéder à des systèmes de fichiers ext3 et ext4. Le système de fichiers ext2fs(5) supporte complètement l’écriture et la lecture de systèmes de fichiers ext4 à partir de FreeBSD 12.0-RELEASE. De plus, les attributs étendus et les ACLs sont également supportés, mais ce n’est pas le cas de la journalisation et du chiffrement. A partir de FreeBSD 12.1-RELEASE, le support DTrace sera aussi disponible. Les versions de FreeBSD antérieures peuvent accéder à de l’ext4 en lecture et en écriture en utilisant sysutils/fusefs-ext2.

Pour accéder à un système de fichiers ext, tout d’abord chargez le module du noyau:

# kldload ext2fs

Puis, montez le volume ext en indiquant son nom de partition sous FreeBSD et un point de montage. Cette exemple monte /dev/ad1s1 sur /mnt:

# mount -t ext2fs /dev/ad1s1 /mnt

Ce document, ainsi que d'autres peut être téléchargé sur https://download.freebsd.org/ftp/doc/

Pour toutes questions à propos de FreeBSD, lisez la documentation avant de contacter <freebsd-questions@FreeBSD.org>.
Pour les questions sur cette documentation, contactez <freebsd-doc@FreeBSD.org>.